Collectif A.C.I.D.E

le collectif a.c.i.d.e


Présentation | Les membres

Alexandre Bodin

Il entre 2008 au Conservatoire de Poitiers (direction Jean-Pierre Berthomier) puis intègre la classe CEPIT en 2010 et obtient un Diplôme National d'Orientation Professionnelle.

Il se forme notamment auprès d’Étienne Pommeret, Matthieu Roy, Claire Aveline, Anne Théron, Les Chiens de Navarre, Philippe Faure. Il joue également dans Ashes to Ashes, texte d'Harold Pinter, mis en scène par François-Thomas Choppin et travaille sur deux pièces de Koffi Kwahulé : Néma, mise en scène par Agnès Delume (cie Le Cygne) et Big Shoot qu'il monte pour sa sortie de formation.

Il travaille aujourd'hui auprès de différentes compagnies :
La cie X Static Progress, direction Rodolphe Gentilhomme, en tant qu'assistant metteur en scène pour Monologue sans titre, de Daniel Keene et en tant que comédien pour The Dumb Waiter, d'Harold Pinter. Il est également comédien auprès d'Hélène Arnaud (cie Le Théâtre de l'Esquif) pour La véritable histoire d'Hamlet, adaptation de Pascal Arnaud, et travaille avec la chorégraphe Odile Azagury (cie Les Clandestins) pour Le Festin de Soi.


Marie Rimbert

En 2010, après cinq années éprouvantes et tumultueuses au Conservatoire de Poitiers, Marie Rimbert obtient son DNOP théâtre. Cela fait 5 ans à ce moment là qu'elle appartient à un collectif d'artistes - le collectif 23 - ainsi qu'à la Cie Titarpetit pour laquelle elle joue.
Elle met en scène Jean et Béatrice (C. Fréchette), interprète le rôle d'une femme en plein burn-out dans Tout. En une nuit (F. Richter), assiste Julien Courtès dans sa mise en scène de La Peau d'Elisa (C. Fréchette).

Entre 2012 et 2013, elle se consacre à l'écriture et la réalisation d'un film En terrain vague (Bestioles Productions) puis elle intègre la Compagnie Infrarouge dans laquelle elle participe d'abord à La Piscine puis Cendrillon et enfin Gymnase.
 

Yoann Jouneau

Parallèlement à une formation au Conservatoire de Théâtre de Poitiers - D.N.O.P en 2011 - il participe à la création du Collectif 23 où il s’essaie à diverses expérimentations pluridisciplinaires, et se découvre un certain goût pour les hybridations en tout genre.

Aujourd'hui il varie les plaisirs avec différentes compagnies locales pour lesquelles il devient comédien, scénographe ou technicien lumière, dans divers projets hétéroclytes dont du théâtre de corps, des performances dansées, des formes courtes ou monologuées ou encore une performance musicale et textuelle.
En 2015 il signe un premier moyen-métrage, En Terrain Vague, co-réalisé avec Marie Rimbert.

Cécile Barbe

Tentant désespérément de trouver un sens à sa vie, après avoir découvert l'existence de la bombe atomique, elle passe quelques années au conservatoire de théâtre de Poitiers et participe à la création du Collectif 23, où elle prend goût aux joies de la pluridisciplinarité.

Elle travaille comme animatrice auprès de jeunes curieux, comme éducatrice auprès de jeunes sourds, ou comme tutrice auprès de jeunes tomates. Elle mène des projets de théâtre dans ces différents contextes tout en cherchant des outils pour que faire ensemble soit un plaisir et reste constructif.

Comme elle le dit souvent : « Le théâtre n'est qu'une des cordes à l'arc qui projette des histoires dans la pomme de la discorde - si tant est qu'un arc puisse avoir plusieurs cordes sans devenir une harpe. » C'est pourquoi elle s'essaie aussi aux pratiques musicales, construit des décors pour le cinéma, ou édite un fanzine culinaire.

 

Arnold Courset-Pintout

Utiliser de nouvelles sonorités, détourner la matière sonore existante : par la préparation d'instruments, la lutherie sauvage, la synthèse et le traitement sonore...
Se réapproprier l'écriture musicale : par la composition en direct, l'écriture collective, l'improvisation libre et la contrainte...
Construire le sonore dans de multiples contextes : en lien avec la vidéo, le texte, le corps...
Rendre ces recherches vivantes en les confrontant à d'autres regards, idées, réalisations, au sein de créations collectives, sur scène ou ailleurs...
C'est ce qu'il expérimente en tant que musicien, technicien, compositeur, et bricoleur afin de ne pas mourir idiot. Mais sourd peut-être.